MIRALENTA HOE ? « Tout dépend de la forme du moment des joueuses », d’après la Fédération de Pétanque

Mireille Rabenoro, vice-présidente Conseil National des Femmes de Madagascar

Il importe que les femmes soient présentes aux postes de décision dans tous les secteurs de la vie politique, économique, sociale – et maintenant sportive, la preuve est là.

D’après le vice-président de la Fédération de pétanque (interview publiée dans MIDI Madagasikara du vendredi 19 avril 2013, p. 9), « un sommet chez les hommes réunit plus de 180 équipes contre 22 pour les dames. Et si les hommes finissent régulièrement dans le dernier carré mondial, il n’en est pas ainsi des dames ». Ceci, d’après lui, justifie le mode de sélection inégalitaire pour les championnats du monde décrété par la Fédération : les hommes, désignés à la discrétion de la Fédération, sont dispensés des tests de qualification désormais obligatoires pour les dames.

En soi, le traitement inégalitaire, sous prétexte d’efficacité dans la recherche de résultats, est inacceptable. Accepterait-on, par exemple, que les concours d’entrée à l’ENAM comprennent deux sortes d’épreuves : une pour les femmes, qui obtiennent de meilleurs résultats à la sortie (les majors de promotion sont en majorité des femmes), et une autre, plus difficile, pour les hommes, parce qu’en général ils sont moins performants ?

Le principe de l’inégalité de traitement est indéfendable. Il en découle logiquement que les arguments soi-disant techniques pour défendre la décision de la Fédération ne tiennent pas la route. L’interviewer, Clément Rabary, le démontre en citant le cas de Cicine Randriambahiny, « la championne du monde en tir de précision [qui] doit remettre sa qualification en jeu pour le sommet mondial ».

Réponse embarrassée du vice-président de la Fédération : « Le cas de Cicine Randriambahiny est un peu spécial mais comme la Fédération veut un résultat, elle doit confirmer en passant par le test de qualification où il lui suffirait de faire partie du dernier carré pour avoir sa place ». Logique douteuse : la Fédération impose à la championne du monde un test de qualification au niveau national pour qu’elle puisse prouver qu’elle est bien digne de participer au championnat du monde !

« Tout dépend de la forme du moment des joueuses » : si par malheur la championne du monde n’est pas en forme le jour du test de qualification, elle serait donc rayée de l’équipe nationale qui va défendre les couleurs de Madagascar – à la grande joie des joueuses des autres pays, qu’elle a battues à plusieurs reprises. La championne du monde éliminée par la Fédération de son propre pays, qui l’aurait espéré ?

Puisque « le cas de Cicine Randriambahiny est un peu spécial », qu’est-ce qui empêche la Fédération de lui réserver un traitement un peu spécial, comme elle le fait pour Jean Randrianandrasana qui a droit à un coaching spécial pour le « rendre plus compétitif en pointe » ? Ah, mais elle, elle a beau être championne du monde, c’est une femme comme les autres joueuses, pourquoi la Fédération lui ferait-elle un traitement de faveur ?

Madagascar doit bientôt remettre son rapport national concernant l’application de la Convention des Nations Unies sur l’Elimination des Discriminations à l’égard des Femmes. Le Ministère chargé des Sports peut contribuer à faire avancer le pays dans le sens de cette Convention, en demandant à la Fédération de Pétanque de révoquer cette mesure discriminatoire, et généralement en veillant à l’élimination de toutes formes de discrimination à l’égard des femmes dans le monde sportif.

Mireille Rabenoro, vice-présidente

Conseil National des Femmes de Madagascar

 

Publicités
par cnfmadagascar Posté dans accueil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s