Maurice, un modèle à suivre de près

DSC03976
Les membres de la délégation malgache face à la presse hier
L’île Maurice devance Madagascar en matière de participation des femmes dans la prise de décision. Le Conseil national des femmes fait appel aux médias.
Un voyage d’études très concluant. La délégation malgache primée lors du sommet régional du Genre et de développement de Gender Links, qui œuvre dans la promotion du genre, a séjourné à Maurice du 15 au 21 septembre. Elle est revenue pleine d’idées dans la tête.
Hier, elle a fait un compte-rendu au Centre de presse malgache à Antsakaviro. Selon les membres de la délégation, Maurice est un modèle à suivre de près en ce qui concerne la promotion du quota genre. Ses dirigeants ont beaucoup de volonté politique, ce qui facilite l’avancée dans l’introduction du quota genre dans la législation électorale. Elle est très en avance en termes d’accès des femmes aux postes de prise de décision. Ainsi, les femmes y occupent le premier rôle dans 30,2% des mairies.
La plupart des organes de presse disposent également d’une politique sur le genre, ce qui facilite la sensibilisation des Mauriciens.
«Toutefois, Madagascar reste un autre modèle pour Maurice, car jusqu’ici, nous avons pu réaliser beaucoup de choses, même si beaucoup reste à faire», explique Monique Andréas Esoavelomandroso, de la Plateforme des femmes de l’océan Indien. Elle aussi a fait partie de la délégation malgache partie à Maurice.
Grande étape
La route reste longue pour Madagascar avant d’atteindre l’objectif 2015 sur la parité genre de la SADC à laquelle le pays a adhéré. Dans notre pays, la plus grande étape reste l’amendement de la proposition de loi que les acteurs dans la promotion du genre ont soumis au Parlement. Noro Ravaozananay, présidente du Conseil national des femmes de Madagascar, fait appel aux médias pour l’épauler dans l’optique de la promotion du genre.
Cette visite d’échange d’expériences a été appuyée par le PNUD à travers le Projet d’appui au cycle électoral 2012-2014 à Madagascar ou Pacem.
Michella Raharisoa
Mercredi 25 septembre 2013

Publicités
par cnfmadagascar Posté dans accueil

Un commentaire sur “Maurice, un modèle à suivre de près

  1. Il me semble qu’avant d’en arriver à l’implication de la femme dans les prises de décisions importantes, et d’accéder à l’objectif dont parle cet article, il faudrait déjà développer l’accès et le droit à l’éducation. Essayons déjà d’alphabétiser 50% des femmes malagasy et nous pourrons en reparler sur des bases qui permettront de favoriser « l’ascension sociale de la femme malgache »…Enfin, c’est mon humble avis ! En tout cas, je pense que la volonté y est ! J’admire et encourage la volonté du CNF à Mada 🙂 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s