Yes, we can… have a woman Prime Minister

Qu’est-ce qu’on n’entend pas depuis quelques semaines… Dans la capitale du moins, dans tous les milieux, tout le monde croit savoir qui sera le prochain Premier ministre. Certains défendent, ou même s’efforcent de « vendre » telle ou telle personnalité. D’autres sont moins focalisés sur l’individu. Pour ne citer que l’un des pronostics les plus récents, d’après un quotidien, le Dr Jules Etienne « issu du Sud-Est passe pour un homme nouveau », et l’actuel Premier ministre Jean Omer Beriziky, « originaire du Nord, est considéré comme un homme qui a l’expérience du métier ».

Une femme Premier ministre n’est pas/est à exclure

Toutes sortes de critères, de catégorisations, ont été entendus, y compris de la bouche du Président de la République, qui a dit entre autres que la nomination du Premier ministre doit se faire « dans le cadre de la réconciliation nationale tout en respectant la Constitution » ; que le Premier ministre devra pouvoir « travailler avec le président et épouser toute la philosophie du président, appliquer son programme, en politicien mais également en technicien ». Le Président aurait dit aussi, selon la presse, que le Premier ministre peut « venir du monde des affaires ; mais de bonnes affaires”. Et Olivier Rasamizatovo de conclure : « Une véritable devinette de la part du Président qui nous a déjà répondu en aparté à New York, qu’”une femme Premier ministre n’est pas à exclure”. »

Cette déclaration – même en aparté, de la bouche du Président de la République, elle est toujours importante – nous met du baume au cœur. Qu’on ne s’y trompe pas : on reste au niveau du principe. Aucun mouvement de femmes, à ma connaissance, n’a de candidate à présenter. Sarah Georget, qui à mon avis (qui n’engage que moi) aurait fait un bon Premier ministre, a rejoint les rangs de la Plateforme pour la Majorité Présidentielle. Mais de la part du Président, c’est un positionnement encourageant dans la lutte pour l’égalité hommes-femmes.

C’est que, parmi tous les principes invoqués, même parfois parmi des juristes, on aura entendu que « le Premier Ministre ne peut pas être une femme puisque l’Assemblée Nationale est déjà présidée par une femme ». Dans quelle partie de la Constitution, ou même dans quelle Constitution, ces gens-là ont-ils pu puiser une idée pareille ? On évoque l’usage. Mais quel usage ? Celui qui veut qu’en 1960 tous les chefs et tous les membres de toutes les institutions de la nouvelle République Malgache étaient des hommes ?

Le pesant héritage colonial explique-t-il tout ?

Dans l’administration coloniale, même les secrétaires étaient des hommes. Les rares femmes qu’on trouvait dans les bâtiments administratifs étaient hors cadre, elles étaient « dames auxiliaires ». Avec quelles fonctions ? Peut-être servaient-elles le thé à ces messieurs ? Ce qui est sûr, c’est d’une part que de plus en plus de Françaises à l’époque avaient accès à l’éducation, ce qui leur aurait permis d’être fonctionnaires, sans la discrimination que subissaient les femmes ; et d’autre part que les « dames auxiliaires » ne gagnaient probablement pas assez pour vivre sans être aussi, à la maison, l’auxiliaire d’un mari.

Depuis, les textes ont changé – encore que… la discrimination qui imposait la retraite à 55 ans pour les femmes du secteur privé n’a été éliminée qu’en 2013 ! Mais les mentalités n’ont pas beaucoup changé, et le changement est lent à venir. Nous sommes passés de 0% de femmes maires en 1960 à 5% aujourd’hui, on ne peut pas se vanter d’être très modernes.

Alors merci, Monsieur le Président, d’avoir cloué le bec à certains de vos proches, en affirmant qu’une « femme Premier ministre n’est pas à exclure ». Au Malawi, maintenant en République Centrafricaine, elles sont même Présidentes de la République. Yes, we can. Oui, nous pouvons – avoir une femme Premier ministre.

Mireille Rabenoro

http://www.madagascar-tribune.com/-Editorial-.html?debut_articles=10#pagination_articles

ne.com/Yes-we-can-have-a-woman-Prime,19769.html

Publicités
par cnfmadagascar Posté dans accueil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s